•  - Créez une extension corporelle, une prothèse poétique, qui modifie notre comportement et notre perception de la réalité.
    - Inventez sa fonction et réalisez une vidéo mettant en scène son fonctionnement.
    - Seul ou à deux

     

    - Trace écrite du projet de la prothèse et fabrication de la prothèse. 1h30
    - Story-board précis pour la vidéo, prises de vue et montage des films. 1h30

     

    Objectifs clairs énoncés aux élèves :

     - la prothèse doit être la plus intégrée au corps et si possible facile à utiliser.

     - La prothèse doit être mise en scène pour la vidéo.

     - La répartition des tâches doit se faire en début de chaque séance.

     

    Réalisations des élèves :

     Extension corporelle    Extension corporelle

    Extension corporelle    Extension corporelle

    Extension corporelle    Extension corporelle

    Extension corporelle    Extension corporelle

    Extension corporelle    Extension corporelle

    Extension corporelle    Extension corporelle

    Extension corporelle    Extension corporelle

     

     

     

     

    ARTARTART au collège ARThur Rimbaud - Créer un site inte

     


  • Ça coule.

    Ça coule.

    Ça coule.

    Ça coule.

    Ça coule.

    Réalisation des élèves

    Ça coule.    Ça coule.

    Ça coule.    Ça coule.

     Ça coule.    Ça coule.

    Ça coule.    Ça coule.

    Ça coule.    Ça coule.

    Ça coule.    Ça coule.

    Ça coule.    Ça coule.

    Ça coule.    Ça coule.

    Ça coule.    Ça coule.

    Ça coule.

    Références artistiques :

    Ça coule.


  • - Soulignez, dévoilez, révélez, désignez un coin ou un angle du collège.
    - Fabriquez et placez une installation éphémère qui permettra de voir ce coin ou cet angle jamais regardé.
    - À deux ou à trois.
    - Repérage, prises de vue, questionnaire 1h30
    - Installation, prises de vue et dessin d'observation 1h30.
    - Remplissage de la fiche bilan 30 minutes.

    Modalités :

     

    - Les élèves partent en repérage et prennent en photo le coin ou l'angle en question.
    - Ils listent les questions nécessaires à la compréhension de leur projet et y répondent
    - À l'aide de collages (papier ou numérique) sur la photographie du lieu, ils montrent le rendu visuel possible de leur installation.
    - Ils fabriquent l'installation éphémère.
    - Ils placent l'installation, effectuent des prises de vue.
    - Ils observent et dessinent l'espace investi de leur installation avec (perspective et ombres).
    - L'installation est démontée, au besoin, remontée la semaine suivante.

     

    Objectifs clairs énoncés aux élèves :

     - Votre installation doit orienter le regard sur le coin ou l'angle. Le spectateur doit comprendre ce qui est à regarder.

     - Votre installation doit révéler la forme même d'un coin ou d'un angle.

     - Ne négligez pas les ''exercices'' parallèles : prises de vue, liste des questions, collage, dessin, fiche bilan.

     - Organisez-vous dans le groupe pour optimiser le temps accordé.

     Références artistiques :

     Un coin, un angle, du jamais vu.

    Réalisation des élèves :

    Un coin, un angle, du jamais vu.    Un coin, un angle, du jamais vu.

    Un coin, un angle, du jamais vu.    Un coin, un angle, du jamais vu.

    Un coin, un angle, du jamais vu.    Un coin, un angle, du jamais vu.

    Un coin, un angle, du jamais vu.    Un coin, un angle, du jamais vu.

    Un coin, un angle, du jamais vu.    Un coin, un angle, du jamais vu.

    Un coin, un angle, du jamais vu.    Un coin, un angle, du jamais vu.

    Un coin, un angle, du jamais vu.    Un coin, un angle, du jamais vu.

     


  • - Il s'est passé quelque chose au collège. Racontez l'événement sous la forme d'un story-board (BD) puis d'un roman-photo où vous figurerez..
    - L'événement peut être réel ou fictionnel.
    - Respectez les codes de la BD
    - Une fois votre planche terminée (explicite), réalisez les prises de vues dans le collège et construisez votre roman-photo sur ordinateur (possibilité de retouches d'images).
    - À deux ou à trois.

     

    - Rappel de la construction d'un récit (situation initiale, élément perturbateur, péripéties, dénouement, situation finale), formation des binômes, distribution des fiches d'aide et construction du synopsis. 1h
    - Travail de la planche, prises de vue dans le collège et début du montage sur les ordinateurs de la salle d'Arts Plastiques.2h
    -
    Réservation de la salle informatique 1h

    - Finalisation du travail et/ou recherches Internet 1h
    - Deux fiches d'aide sont à la disposition des élèves.

    Objectifs clairs énoncés aux élèves :

     

    - Le dessin du story-board ne doit pas être trop approfondi (perte de temps) mais doit être explicite.
    - Le story-board doit indiquer le cadrage, les points de vue, l'emplacement des phylactères et l'emplacement des cartouches avec textes narratifs éventuels. Il doit être respecté à la lettre pour les prises de vue.

    Réalisation des élèves :

    Une histoire à raconter    Une histoire à raconter

    Une histoire à raconter    Une histoire à raconter

    Une histoire à raconter    Une histoire à raconter

    Une histoire à raconter    Une histoire à raconter

    Une histoire à raconter     Une histoire à raconter

    Une histoire à raconter    Une histoire à raconter

    Une histoire à raconter

    Notation :

    - Clarté de l'histoire 5 pts
    - Utilisation pertinente des codes de la BD 6 pts
    - Originalité 4 pts
    - Travail du groupe 5 pts

     Outils de recherche :

    Une histoire à raconter

    Une histoire à raconter

    Une histoire à raconter

    Une histoire à raconter

    Une histoire à raconter

    Une histoire à raconter

    Une histoire à raconter

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique